CHARBEL HABER & TONY ELIEH // Bande à Part Session // 21 Nov 2007

Don’t Border me est né officiellement le 9 juin 2007,  à Montréal, grace aux efforts des journalistes Christelle Franca et Serge Abiaad. Le projet s’intéresse aux musiques et la création faite où les frontières géopolitiques sont trop rigides; là où la circulation des individus, des idées et d’une information honnête est aussi complexe qu’essentielle. Pour ses premiers pas, Don’t Border me a souhaité donner la parole à la musique libanaise actuelle.

Guitariste et compositeur autodidacte, Charbel Haber co-fonde le combo post-punk Scrambled Eggs à 20 ans. 9 ans plus tard, multipliant les projets et les collaborations, on le retrouve, entre autre, à la tête du label Those Kids Must Choke. Quant a Tony Elieh, s’il est aussi le bassiste et un des co-fondateurs du combo post-punk Scrambled Eggs, il est surtout photographe. Dans ce travail de création parallèle, il fusionne la réalité et la fiction, suit les sautes d’humeur de Beyrouth et met en image les tensions contradictoires qui l’habitent.

Dans le cadre du projet Bande à Part/Don’t Border me, Charbel et Tony ont soumis un soundscape (ou paysage sonore),  ainsi que quatre photographies.


gemayzeh-21

 

 

 

 

 

 

 

img_8174

 

 

 

 

 

img_8209

 

 

 

 

 

img_8215